Connaissez vous l'impact des couleurs ?

Messages postés
2
Date d'inscription
samedi 14 février 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
8 juin 2017
-
Bonjour,

Quand on parle d'habitat et de décoration, bien souvent la première demande concerne la couleur et comment la placer dans la maison ! Tout le monde aime la couleur, a envie de couleur chez soi et pourtant, bien peu d'intérieurs sont colorés ! Je suis donc ravie d'aborder ce sujet pour vous apporter quelques clés afin que vous vous sentiez à l'aise dans ce domaine.

La couleur est comme une note de musique ( c'est pour cela que l'on parle d'harmonie ), chaque couleur est belle, unique et raconte une histoire. Une ambiance paraissant inesthétique repose surtout sur des associations maladroites de coloris non adaptés avec le volume de l'espace à décorer, le style de la maison, du mobilier et la lumière reçue.
La lumière joue un rôle majeur dans notre relation à la couleur car la perception visuelle varie d'une personne à une autre. En effet, Dame nature fait que les récepteurs optiques de l'oeil humain ne sont pas identiques chez tous. La vision est un mécanisme biologique et non logique !
Notre peau capte aussi les couleurs avec ses récepteurs thermiques dans le derme qui agissent sur nous en terme de vibrations froides ou chaudes et agissent sur notre environnement et nos humeurs.

Les couleurs froides ( bleu, vert, violet ) agrandissent l'espace et aident les personnes qui ont des problèmes respiratoires ou de claustrophobie.
D'ailleurs, j'ai proposé à un de mes enfants assez nerveux, de dormir dans des draps bleus pour l'apaiser et faciliter son endormissement et le résultat a été efficace.

Quant aux couleurs chaudes ( rouges, oranges, jaunes ), elles rétrécissent et diminuent les volumes d'une pièce qui paraît alors plus intime et cosy .
C'est un effet intéressant pour des grands espaces où on peut se sentir un peu perdu !

Si ce sujet vous passionne, alors connaitre l'influence des couleurs peut vous aider à aménager votre intérieur pour créer une maison bien-être et je vous propose de partager vos ressentis et vos histoires de couleurs en répondant à ce message ou en allant visiter le blog **supprimé par la modération**
A bientôt !
Afficher la suite 

1 réponse

Messages postés
26575
Date d'inscription
vendredi 13 avril 2012
Statut
Modérateur
Dernière intervention
20 juillet 2019
938
0
Merci
Bonsoir domaine-maison.

Comme déjà expliqué, ce forum n'est pas là pour servir de tremplin à un blog. J'en ai donc supprimé la teneur.
Sinon, le reste de votre message peut rester si vous le souhaitez, quoique le passage "Notre peau capte aussi les couleurs avec ses récepteurs thermiques dans le derme qui agissent sur nous en terme de vibrations froides ou chaudes et agissent sur notre environnement et nos humeurs." ne repose que sur votre croyance et non sur des éléments réellement scientifiques. Si l'on en croyait vos allégations à ce sujet, un aveugle pourrait "sentir" les couleurs par les terminaisons nerveuses de sa peau. Libre à vous d'y croire. Et aux autres de ne pas y croire.

Cordialement.
domaine-maison
Messages postés
2
Date d'inscription
samedi 14 février 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
8 juin 2017
-
Bonjour Paul-Bernard,
Je vous remercie de votre message et j'avais pas remarqué que mettre un lien en relation avec son blog n'était pas possible et j'en suis désolée. Concernant le passage du texte sur les récepteurs thermiques dans le derme, bien sur il s'agit de mes croyances mais aussi de mon vécu avec la couleur. En effet, pendant quelques années, j'ai organisé des ateliers pour expérimenter la couleur et un exercice était d'avoir les yeux fermés, de placer sur la tête un tissu de couleur choisi par une autre personne et de ' ressentir " l'effet de la teinte. Eh bien, 98% des personnes ressentait si c'était une couleur froide ou chaude et les sensations qui allaient avec ! Les participants étaient bluffés en général !
Je suis d'accord avec vous, chacun a ses croyances et ses expériences, c'est le charme de la diversité. Bien à vous.
Commenter la réponse de Paul-Bernard