Ma peinture s'écaille chez moi, HELP !

redgirl - 31 mai 2013 à 12:23 - Dernière réponse : Paul-Bernard 20420 Messages postés vendredi 13 avril 2012Date d'inscriptionModérateurStatut 22 avril 2018 Dernière intervention
- 1 avril 2015 à 17:13
Bonjour à toutes,
Voilà mon problème : la peinture dans ma salle de bains s'écaille et tombe ça fait trooop moche je ne sais pas quoi faire. Des amis m'ont dit que je devais tout repeindre mais franchement je ne vois pas pourquoi c'est moi qui le ferais sachant que je suis locataire... en plus ça coûte cher ! auriez-vous des solutions ? merci
Afficher la suite 

3 réponses

Répondre au sujet
Paul-Bernard 20420 Messages postés vendredi 13 avril 2012Date d'inscriptionContributeurStatut 22 avril 2018 Dernière intervention - 31 mai 2013 à 15:32
+26
Utile
1
Bonjour redgirl.
Avant toute autre chose, il faut savoir et comprendre pourquoi la peinture de votre salle de bains s'écaille.
En effet, si ce délitement de la peinture est dû, par exemple, à une fuite d'eau dans la tuyauterie, la vôtre ou celle de votre voisin du dessus si vous en avez un, les travaux de remise en état peuvent être pris en charge par votre assurance-habitation, ou celle du voisin si cela vient de chez lui, au titre de "dégâts des eaux". Toute fuite devra impérativement être réparée avant les travaux de peinture.
Ce qui arrive souvent également, c'est qu'une peinture "à l'eau" ( généralement acrylique ) a été appliquée sans traitement préalable sur une peinture " à l'huile" ( généralement glycérophtalique ). En vertu de l'actuelle mode des peintures "non polluantes", il devient très difficile de trouver des peintures ayant des propriétés d'adhésivité correctes, et souvent la nouvelle peinture s'écaille et s'effrite assez rapidement ( quelques jours à quelques mois ).
Votre salle de bains a-t-elle été repeinte récemment? Cela pourrait expliquer bien des choses.
Quant à penser que ce n'est pas à vous de payer les travaux parce que vous êtes locataire, c'est là une pure utopie et je vous laisse l'entière responsabilité de cette déclaration.
Mais vous pouvez toujours contacter votre propriétaire et tenter de trouver un arrangement avec lui. En fait, comme je vous l'ai expliqué, les frais de remise en état vous incomberont si la responsabilité d'un tiers ( propriétaire ou autre locataire, plombier, etc... ) ne peut être démontrée. Et n'oubliez pas l'existence du dépôt de garantie!
Techniquement, si cela vous intéresse, il faut décaper et/ou poncer vos murs pour enlever toute la peinture qui n'est pas ou plus adhérente, dépoussiérer, enduire lisse et poncer, dépoussiérer ( et oui, deux fois! ), passer une sous-couche primaire d'accroche, puis après séchage appliquer deux couches de peinture de finition ( on recommande fortement la peinture glycéro pour les salles de bains, car malgré l'odeur elle est beaucoup plus solide que la peinture à l'eau ). Il est également recommandé de vous adresser à un marchand professionnel de peintures ( annuaire, pages jaunes, rubrique "peintures, vernis" ), qui saura bien mieux vous conseiller, et vous vendre de bien meilleurs produits qu'une grande surface de bricolage.
Essayez de trouver des gens bricoleurs pour vous aider, car les matériaux ne devraient guère couter plus de 150 €, peut-être moins.
Cordialement.
Cette réponse vous a-t-elle aidé ?  
Si la peinture s'écaille toute seule, sans qu'il y ait un quelconque dégât des eaux, alors ce n'est pas le fait du locataire, cela ne peut être dû qu'à sa vétusté, c'est à dire l'usure naturelle. Et la vétusté n'incombe pas au locataire. D'ailleurs, la jurisprudence rappelle régulièrement que l'obligation d'entretien du locataire ne s'étend pas à la remise à neuf des papiers, peintures et revêtements de sol, atteints par la vétusté.
Commenter la réponse de Paul-Bernard
Paul-Bernard 20420 Messages postés vendredi 13 avril 2012Date d'inscriptionModérateurStatut 22 avril 2018 Dernière intervention - 1 avril 2015 à 17:13
0
Utile
Bonjour à tous.
Bonjour lafeeline, qui signe son post de mon nom!

Il est difficile de dire, comme vous le faites, que "cela ne peut être dû qu'à sa vétusté, c'est à dire l'usure naturelle", sans avoir pu constater les dégâts de visu. De nombreuses autres causes peuvent provoquer l'écaillement d'une peinture, comme une trop forte humidité, de la moisissure, l'émergence de salpêtre, etc...
Bien entendu, "l'obligation d'entretien du locataire ne s'étend pas à la remise à neuf des papiers, peintures et revêtements de sol, atteints par la vétusté". Mais rien ne nous prouve péremptoirement que cette dégradation n'est pas due à un manque d'entretien par le locataire. Rien ne prouve le contraire non plus, d'ailleurs. C'est bien pourquoi il faut vous abstenir d'opinions trop catégoriques.
Je vous prierai, à l'avenir, de ne plus utiliser mon pseudo. Merci.

Bonne soirée. Cordialement.
Commenter la réponse de Paul-Bernard